Mettre au point sa stratégie et activer sa commandite

Dans l’article Pourquoi avoir recours à la commandite?, nous vous avons donné 10 bonnes raisons d’avoir recours à la commandite dans le cadre de votre planification stratégique. Apprenez maintenant comment mettre en place votre stratégie de commandite à savoir où, comment, et surtout, dans quel but?


 

Activer sa commandite

L’époque de la simple visibilité du logo est bien révolue. Pour obtenir un bon retour sur investissement (ROI), il faut bien préparer sa commandite, faire des choix éclairés et justifiés par des objectifs à atteindre. Ensuite l’activation de la commandite (toutes les actions en lien avec la commandite) nécessite aussi une réflexion : quels messages veut-on passer? À qui? Comment? Pourquoi?

Il est essentiel, pour vous démarquer, de réfléchir à une stratégie d’activation afin d’innover et faire mieux que les classiques bannières ou affiches avec votre logo en gros format sur fond blanc. Il faut vous adapter à l’activité ou l’événement commandité pour en tirer le maximum. Réfléchissez à des idées novatrices pour faire différent des autres commanditaires.

Par exemple, les concours, les objets promotionnels ou échantillons sont toujours appréciés dans les événements. Pensez aussi à tirer profit des médias sociaux pour immortaliser le moment (ex. photobooth) ou osez un kiosque hors de l’ordinaire pour attirer les curieux! Assurez-vous que le tout soit bien identifié à votre marque. Par exemple, le Demi-marathon de Sherbrooke est commandité entre autres par Laiterie Coaticook, la microbrasserie Siboire et Provigo. Le lunch fourni aux coureurs à la fin de leur course est presque entièrement composé d’aliments fournis par ces commanditaires. Souvenez-vous que l’activation de votre commandite fera toute la différence pour votre ROI.

Source : Estrie Plus

 

Les différents types de commandites

Le type de commandite est à déterminer selon vos objectifs et vos valeurs d’entreprise. Plusieurs choix s’offrent à vous :

La commandite sportive

Pratique très courante, ce type de commandite vise à s’associer à une équipe, une discipline ou encore un événement sportif. Cette pratique est très rentable pour la notoriété, votre nom pouvant se retrouver à une multitude d’endroits (intérieur du stade/aréna, chandails des joueurs, objets promotionnels, etc.).

Exemple : BMO et les équipes de soccer canadiennes, telles que l’Impact de Montréal. La banque offre notamment des cartes de crédit à l’effigie des différentes équipes. De plus, les clients BMO bénéficient d’offres spéciales telles que l’entrée réservée et la chance d’obtenir des sièges privilégiés lors des matchs à domicile de l’Impact de Montréal, par exemple.

 

 

La commandite culturelle

Commandite touchant aux activités de l’industrie culturelle comme les musées, les troupes de danses, les théâtres, etc. Ce type de commandite est fréquent au Québec et ce sont souvent des organismes gouvernementaux qui utilisent ce type de commandite afin de promouvoir la culture d’ici. L’organisme démontre ainsi son côté « bon citoyen » et il s’associe à une activité qui permet aux Québécois de se divertir. Exemple : L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec.

 

La commandite d’événements populaires

Commandite d’un événement comme un festival ou une fête. Ces commandites permettent de rejoindre une grande quantité de personnes et de cibler un genre de public précis. Une compagnie qui désire rejoindre les hommes de moins de 30 ans, par exemple, pourrait commanditer le Mondial de la bière pour y cibler son public. Selon une étude, 74 % des gens sont capables de nommer un annonceur relié à un événement populaire. Exemples : L’international des Feux Loto-Québec, le Mondial des cidres SAQ.


Source : Parc Jean-Drapeau

 

La commandite média

Ce type de commandite vise à s’affilier à une propriété média, un annonceur ou une série télévisée. Une grande quantité d’émissions télévisées sont présentées par un ou des commanditaires. On peut entre autres y faire du placement de produits. Par exemple, l’émission Les Chefs! présentée à Radio-Canada bénéficie de commandites de marques alimentaires telles que Nespresso et Natrel. Lors d’une émission de la saison 2017, les participants ont dû cuisiner une recette avec du café Nespresso. Un concours pour gagner une machine de la marque a aussi eu lieu et une bourse était remise par Nespresso à titre de 2e prix.


Source : Radio-Canada

 

La commandite de lieu

Cette commandite a une longue durée de vie, car elle vise à intégrer le nom de sa marque à un lieu ou un bâtiment. Ce type de commandite implique des investissements financiers, mais est très rentable pour l’augmentation de sa notoriété sur une longue période, car le nom de l’entreprise devient le nom d’un endroit visité par des milliers de gens. Un très bon exemple de commandite de lieu est celui des amphithéâtres tels que le Centre Bell ou le Centre Vidéotron.

 

La commandite de porte-parole

Commandite visant à s’associer à une personnalité publique qui représente sa marque et ses valeurs et qui devient ambassadeur ou ambassadrice de la marque. Ce type de commandite est fréquemment effectué auprès des athlètes. On peut entre autres penser à Roger Federer et Rolex. Le joueur de tennis est reconnu pour arborer fièrement sa montre Rolex. Non seulement Roger Federer est-il ambassadeur de la marque mais au point de vue personnel les montres sont pour lui très précieuses. Dans les tournois, on le voit couramment enlever sa montre avant un match et la remettre à la fin. Rolex a ainsi su s’associer à une personnalité publique importante ayant une grande visibilité, jouant à un sport considéré comme prestigieux (tout comme Rolex est une marque de prestige) et qui apprécie également beaucoup les montres. Rolex consacre toute une page de son site web pour mettre de l’avant l’athlète et son parcours exceptionnel.

 

La commandite de cause

Cette commandite a lieu lorsqu’une entreprise s’associe à une cause qui lui est chère. Il s’agit d’une véritable implication et non d’un simple don. Cette démarche permet d’améliorer la notoriété de l’entreprise et elle montre un côté moins commercial de la marque. Dans le cadre d’une campagne de relations publiques, cette stratégie peut également contribuer à améliorer l’opinion publique d’une compagnie.

Un exemple de commandite de cause est celle réalisée par Bell avec « Bell cause pour la cause ». Cette initiative de la compagnie de télécommunications vise à amasser des fonds pour les maladies mentales. Bell organise elle-même l’événement et implique le public tout en favorisant l’utilisation de ses produits (dons par texto et par appels).

 


 

La commandite a beaucoup d’effet pour se démarquer dans un marché, mais pour bien la réussir, il faut une véritable réflexion stratégique. Consultez la première partie de ce dossier sur la commandite pour savoir comment cette stratégie peut vous aider à atteindre vos objectifs.

Pour vous aider à bien choisir et tirer le maximum de votre stratégie de commandite, CIBLE est un allié de choix. Notre équipe d’experts pourra vous aider à établir une planification stratégique et vous fournira les outils de communication nécessaires afin que vous obteniez un retour sur investissement optimal. N’hésitez-pas à COMMUNIQUER AVEC NOUS!